Barre de menu Gouvernement du Canada

Symbole du gouvernement du Canada

Primary site navigation bar

Certificat 11282

Version téléchargable

Drapeau du Canada  
Transport
Canada
Safety and Security

Transport Dangerous
Goods Directorate
330 Sparks Street
Ottawa, Ontario K1A 0N5
Transports
Canada
Sécurité et sûreté

Direction générale du
transport des marchandises dangereuses
330, rue Sparks
Ottawa (Ontario) K1A 0N5

Certificat d'équivalence

N° du certificat : SU 11282

Détenteur du certificat : ITW Sexton, une filiale d'Illinois Tool Works, Inc.

Mode de transport : Routier, ferroviaire, aérien, maritime

Date d'émission : Le 21 août 2013

Date d'expiration : Le 31 août 2018

CONDITIONS

Ce certificat d'équivalence autorise ITW Sexton, une filiale d'Illinois Tool Works, Inc., et autorise toute personne à manutentionner, à présenter au transport, transporter ou importer au Canada, par véhicule routier ou ferroviaire, par aéronef ou par navire au cours d'un voyage intérieur, des marchandises dangereuses qui sont du TÉTRAFLUORO-1,1,1,2 ÉTHANE, classe 2.2, UN3159, du GAZ RÉFRIGÉRANT, N.S.A., classe 2.2, UN1078 ou des AÉROSOLS, non inflammables, classe 2.2, UN1950, d'une manière qui n'est pas conforme au paragraphe 5.11(1) du Règlement sur le transport des marchandises dangereuses, si :

Sélection et utilisation

a) chaque bombe aérosol est équipée d'un dispositif de sécurité;

b) le contenu de la bombe aérosol se situe à une pression manométrique interne ne dépassant pas 1 380 kPa à 55 °C;

c) lorsque la bombe aérosol est remplie de gaz liquéfié, la densité maximum de remplissage atteint 87% à 15 °C;


Certificat d'équivalence

SU 11282

CONDITIONS

Fabrication

d) la bombe aérosol n'est pas remplie de nouveau;

e) sous réserve des conditions f) à n) de ce certificat, chacune des bombes aérosol est conforme à la spécification TC-2Q de la norme nationale du Canada CAN/CGSB-43.123-M86 intitulée Récipients aérosol métalliques

(TC-2P, TC-2Q), avril 1986, citée ci-après comme la norme CAN/CGSB-43.123-M86;

f) chaque bombe aérosol est fabriquée au 3101 Sexton Road, Decatur, AL, États-Unis, par ITW Sexton, une filiale d'Illinois Tool Works, Inc., conformément au dessin numéro ITW Sexton 995D0017 Rev. G, intitulé "EXEMPTION 10232" en date du 31 août 2001;

g) la capacité nominale de chaque bombe aérosol ne dépasse pas 1 L;

h) l'alinéa 3.3 de la norme CAN/CGSB 43.123-M86 visant les fermetures ne s'applique pas, et le dispositif de sécurité est situé à un endroit bien localisé au fond de la bombe aérosol, conçu pour se rompre à une pression manométrique de 2 758 kPa;

i) la partie cylindrique de la bombe aérosol ne contient aucune soudure;

j) malgré l'alinéa 4.1 de la norme CAN/CGSB-43.123-M86 concernant l'échantillonnage, l'essai de pression interne décrit aux alinéas 3.5 et 4.2.1 de cette même norme, est réalisé sur une bombe aérosol finie, le dispositif de sécurité en moins. L'essai est réalisé sur une bombe aérosol faisant partie de chaque groupe de 5 000 bombes aérosol ou moins, produites successivement au cours du même quart de travail. Le taux de pressurisation ne doit pas dépasser 1,7 MPa à la minute. Si le défaut survient en deçà d'une pression manométrique intérieure de 3 310 kPa, l'ensemble du groupe est rejeté. Les résultats de chacun des essais sont conservés par écrit;

k) le dispositif de sécurité d'au moins une bombe aérosol faisant partie de chaque groupe de 5 000 bombes aérosol ou moins, produites successivement au cours du même quart de travail, fait l'objet d'une mise à l'essai. Chacune des bombes aérosol éprouvées est pressurisée à un taux maximum de 1,7 MPa à la minute. Si le dispositif de sécurité ne fonctionne pas à une pression située entre 2 620 kPa et 2 960 kPa, le groupe est soit rejeté ou bien cinq autres bombes aérosol choisies au hasard dans le groupe sont soumises à l'essai. Si une seule des cinq bombes aérosol échoue l'essai, l'ensemble du groupe est rejeté. Les résultats de chacun des essais sont conservés par écrit;

Certificat d'équivalence

SU 11282

CONDITIONS

l) le titulaire du certificat conserve les dossiers d'essai, exigés en vertu des conditions j) et k) du présent certificat, pendant au moins douze mois à partir de la date de fabrication;

m) le détenteur du certificat soumet un rapport au Directeur, Direction des affaires réglementaires, Direction générale du transport des marchandises dangereuses, Transport Canada, une fois par année civile dans lequel il inclut un résumé des opérations de fabrication et de rendement des bombes aérosol;

n) la marque et désignation de la spécification de Transports Canada inscrit sur chacune des bombes aérosol est :

TC - SU 11282

Note : Ce certificat d'équivalence n'exempte en aucune façon le détenteur de l'observation des autres exigences du Règlement sur le transport des marchandises dangereuses, des Instructions techniques pour la sécurité du transport aérien des marchandises dangereuses, du Code maritime international des marchandises dangereuses et du Règlement de l'aviation canadien qui ne sont pas explicitement citées dans ce certificat.

Signature de l'autorité compétente

_____________________________

David Lamarche, ing., P. Eng.

Chef,

Division des permis et approbations


Certificat d'équivalence

SU 11282

(L'information suivante a pour fin de renseigner et ne fait pas partie du présent certificat.)

Personne-ressource : Rick Henry

Sales & Technical Services

ITW Sexton

3101 Sexton Road

Decatur AL 35603

USA

Téléphone : 256-355-5850 ext. 111

Télécopieur : 256-351-8730

Courriel : rhenry@sextoncan.com

Note explicative

Ce certificat d'équivalence autorise l'utilisation de bombes aérosol de type TC-2Q pour le transport de marchandises dangereuses de classe 2.2, à des pressions manométriques internes supérieures à celles précisées dans le Règlement sur le transport des marchandises dangereuses. L'installation d'un dispositif de sécurité sur chacune des bombes aérosol, et d'autres conditions précisées dans le présent certificat, assurent un niveau équivalent de sécurité.

Selon l'article 9.1 du Règlement sur le transport des marchandises dangereuses, les marchandises dangereuses peuvent être classifiées conformément à l'US DOT 49 CFR, lorsqu'elles sont transportées d'un endroit aux États-Unis à destination d'un endroit au Canada. Lorsque les marchandises dangereuses sont réexpédiées à l'intérieur du Canada, la classification des marchandises dangereuses doit être faite conformément à la partie 2 du Règlement sur le transport des marchandises dangereuses. Un produit chimique sous pression dans un générateur d'aérosol doit être transporté sous le No ONU 1950.

Légende - certificat alphanumérique

SH - Routier, SR - Ferroviaire, SA - Aérien, SM - Maritime

SU - Plus d'un mode de transport

Ren. - Renouvellement



Le document qui suit peut être visualisé ou téléchargé :

Pour consulter la version DOC (document Word), vous devez avoir un lecteur DOC sur votre ordinateur. Si vous n'en avez pas déjà un, il existe de nombreux lecteurs DOC que vous pouvez télécharger gratuitement ou acheter dans Internet :

Date de modification :
2017-06-19