Barre de menu Gouvernement du Canada

Symbole du gouvernement du Canada

La barre de navigation primaire

Fil d'Ariane

Activités et mesures de protection

Les activités et mesures de protection désignent les actions destinées à préserver la santé et la sécurité des intervenants d'urgence et du public lors d'un incident impliquant le rejet de matières dangereuses. Le Tableau 1 - Distances d'isolation initiales et d'activités de protection (pages à bordure verte) indique les périmètres sous le vent pouvant être touchés par un nuage de gaz dangereux. Le public de cette zone devrait être évacué et/ou protégé sur place, à l'intérieur des bâtiments (mise à l'abri).

Isoler la zone de danger et en interdire l'accès. Il s'agit d'empêcher toute personne étrangère à l'équipe d'intervention d'urgence de pénétrer dans le périmètre de sécurité. Les intervenants ne portant pas d'équipement de protection ne devraient pas être autorisés dans la zone d'isolation. Cette étape d'isolation vise d'abord à établir la zone d'intervention et constitue la première mesure de protection mise en œuvre. Pour obtenir de plus amples renseignements sur des matières spécifiques, consulter le Tableau 1 - Distances d'isolation initiales et d'activités de protection (pages à bordure verte).

L'évacuation consiste à déplacer tout le public d'une zone menacée vers un lieu plus sûr. Pour mettre en place cette mesure, il faut que les personnes concernées aient le temps d'être averties, de se préparer et de quitter les lieux. Si on dispose du temps nécessaire, l'évacuation est la meilleure mesure de protection. Commencer par évacuer les personnes à proximité et ceux à l'extérieur ayant une vue directe sur la situation. À l'arrivée du personnel d'intervention d'urgence supplémentaire, étendre la zone d'évacuation aux périmètres sous le vent (en aval du vent) et dans la direction transversale au vent, au moins équivalents à ceux indiqués dans ce manuel. Même après s'être déplacées aux distances recommandées, les personnes ne sont peut-être pas complètement hors de danger, aussi ne devraient-elles pas être autorisées à se rassembler dans ces périmètres. Il convient donc de les transférer dans un lieu défini, suivant un itinéraire spécifique, et assez éloigné pour éviter une nouvelle évacuation en cas de changement de la direction du vent.

Les mesures de protection sur place (mise à l'abri) signifient que le public devrait chercher abri à l'intérieur d'un bâtiment et y rester jusqu'à la disparition du danger. La protection sur place est utilisée lorsque l'évacuation du public présenterait plus de risques ou ne peut pas être effectuée. Avertir le public à l'intérieur de fermer toutes les portes et les fenêtres et éteindre tous les systèmes de ventilation, de chauffage et de refroidissement. La protection sur place (mise à l'abri) peut ne pas être la meilleure option si (a) les vapeurs sont inflammables; (b) l'évacuation du gaz du périmètre sera longue; ou (c) les bâtiments ne peuvent être fermés hermétiquement. Les véhicules peuvent offrir une certaine protection pendant une durée limitée si les fenêtres sont fermées et les systèmes de ventilation éteints. Les véhicules sont cependant moins sûrs que les bâtiments pour la protection sur place.

Il est essentiel de rester en communication avec des personnes compétentes à l'intérieur du bâtiment pour les informer des changements de conditions. Les personnes protégées sur place devraient être invitées à se tenir à l'écart des fenêtres en raison des risques de projection de débris de verre et de métal en cas d'incendie et/ou d'explosion.

Tous les incidents mettant en cause des matières dangereuses sont différents. Chacun comporte des problèmes et des risques spécifiques. C'est pourquoi les mesures de protection du public devraient être choisies soigneusement. Le présent document peut aider à prendre les décisions initiales pour protéger le public. Les personnes responsables doivent continuer à rassembler les renseignements et à surveiller la situation jusqu'à l'élimination du danger.

Date de modification :
2016-08-25